DIE HARD-BELLE JOURNEE POUR MOURIR 1/5

Image

Origine : États-Unis
Réalisateur : John Moore
Distribution : Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch, Yuliya Snigir, Mary Elizabeth Winstead,
Genre : Action/Suite/Saga
Date de sortie : 20 février 2013

Le Résumé: Quand il retrouve enfin la trace de son fils, avec lequel il est brouillé depuis belle lurette, John McClane apprend du même coup que celui-ci s’est attiré de méchantes embrouilles. Devant être jugé en Russie, McClane Jr., a, sans le savoir, grand besoin de son paternel. Un père aimant qui décide illico de prendre le premier vol pour Moscou et ainsi d’atterrir au mauvais endroit, au mauvais moment. En somme, sa grande spécialité…

Ma critique:

La première question qu’on se pose après avoir vu ce film c’est « pourquoi? » tellement ce cinquième opus est ahurissant. En tant que grande fan de la saga Die Hard, y compris le quatre, je ne peux qu’être déçue par cet épisode qui ne fait que vilipender toute la saga. Tout d’abord, on peut critiquer le scénario qui est rempli d’incohérences et d’éléments plus absurdes les uns que les autres. Déjà, John Mc Clane se rend en Russie avec une rapidité rarement vue puis il est, évidemment, au bon endroit au bon moment, sinon ce ne serait pas drôle. C’est à partir de ce moment, quand il retrouve son fils, que nos oreilles se retrouvent à ne plus entendre que des coups de feu en veux-tu en voilà. La course poursuite sur le périphérique de Moscou est plutôt spectaculaire mais un peu trop longue pour que le plaisir soit vraiment là. C’est là le gros problème de ce film: tout est exagéré. Il en va de même en ce qui concerne l’humour. En effet, les références au fait que John Mc Clane soit âgé se répètent tout au long de film tout comme l’humour autour de la relation père-fils conflictuelle. Cela ne fait que montrer, de manière encore plus flagrante, la faiblesse du scénario. Enfin, le comble de l’absurde: les méchants mangent des carottes pour impressionner les gentils. Quant à la réalisation, elle est, elle aussi, ratée dans la mesure où John Moore ne sait pas maintenir sa caméra en place. Ca bouge tout le temps ce qui ne fait que renforcer le sentiment d’incompréhension. Que dire maintenant du jeu des acteurs? Jai Courtney, qui joue le fils de John Mc Clane, fait le minimum. Il n’est ni nul ni génial. C’est véritablement Bruce Willis qui déçoit dans ce film. Au vue de son talent, il aurait pu hausser le niveau de ce film or ce n’est pas le cas. Il ne cesse de répéter « je suis en vacances » et effectivement son jeu l’était. Il ne fait qu’acte de présence dans ce film donnant même l’impression qu’il se demande ce qu’il fait là. Comment croire en un personnage si celui qui le joue n’y croit pas lui-même? Le seul point positif que l’on peut trouver au film, c’est le retournement de situation final auquel personnellement je ne m’attendais pas forcément et qui, donc, est plutôt bien amené. Par conséquent, on est face à un film qui gâche totalement la franchise Die Hard par ses incohérences de scénario, sa mauvaise réalisation et un personnage de John Mc Clane pas travaillé aussi bien par le scénariste que par Bruce Willis. 

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “DIE HARD-BELLE JOURNEE POUR MOURIR 1/5

  1. Die Hard 5 : Plutôt mourir… Une horreur réchauffée 150 fois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :