Live Report – PEAKS au Nouveau Casino

Image
C’est une toute nouvelle aventure qui attend ici Morgane Imbeaud et Yannick Demaison pour ce premier vrai concert au Nouveau Casino à Paris. Pour l’occasion, c’est donc une petite salle d’environ 400 personnes qu’ils ont choisi montrant toute leur humilité au vue de leurs succès précédents. Ce concert est l’occasion pour eux deux de présenter l’EP joliment intitulé Love sorti seulement deux jours plus tôt soit le 11 février.
La première personne arrive à 17 heure mais c’est réellement vers 19 heure que les gens commencent à se tasser le long des barrières. La salle se remplie lentement mais sûrement et se retrouve prête à accueillir The Rodeo qui arrive sur scène à 20h25. Après l’avoir vu il y a maintenant plusieurs années en première partie de Cocoon, je la retrouve, ici, changée et visiblement plus sur d’elle. Les compositions se sont affinées prenant une tournure plus pop voire country. La chanson Little Soldiers est d’ailleurs mon coup de coeur de cette première partie.
P1010091
Après une pause très courte du fait du retard pris précédemment, c’est au tour de Peaks d’arriver sur scène. Le duo est alors accompagné de Vincent Estival et de Romain Carrier à la batterie. Morgane, comme à son habitude, se place au piano mais cette fois au centre de la scène ce qui fait bien plaisir. Yannick, quant à lui, assure la guitare et les choeurs et même le chant d’une chanson vers la fin du concert. N’ayant pas pu écouter l’EP avant ce concert, je ne connaissais que trois chansons: Love / Spain / Christmas Song. C’est avec la première citée que le duo a choisi de commencer. Cela m’a permis de rentrer directement dans le concert ce qui était fort agréable. Les chansons Amélie et 200 years ont ensuite été joué puis ça a été le tour du « single » intitulé Spain. Déjà très efficace en version studio, ce titre se révèle encore plus en live.
Les chansons s’enchaînent et le tout passe vraiment très vite. On sent rapidement que c’est un vrai premier concert dans la mesure où les choses se rôdent, se mettent en place. La phrase de Vincent Estival, dite avec humour, au milieu du concert « C’est vachement bien rôdé votre truc » montre un peu le ton de la soirée. Pour autant, ces quelques soucis techniques n’ont en aucun cas gâché le moment, donnant même le sentiment d’assister à un moment un peu spécial, comme les privilégiés des débuts d’un groupe. On ressent également une vraie complicité entre Vincent et Morgane qui laisse profiler un bel avenir à ce duo.  Viens le moment des chansons  Not too late et Was it good qui m’ont vraiment marqué mais qui ne figurent, malheureusement pas, sur l’EP.
P1010136
Enfin, viens le moment du rappel. On ne sait pas trop s’il était réellement prévu. On s’en bien que notre duo est embarrassé du fait de ne pas avoir plus de chansons à nous présenter. Ce sera donc une reprise Falling man ainsi que de nouveau le titre Spain ce qui n’est pas pour nous déplaire.
C’est donc un très joli concert auquel j’ai pu assisté ce soir du 13 février. Certes un peu court, une heure, mais qui augure que de belles choses pour la suite. On espère très vite un album et une tournée (quelques dates sont déjà prévues en Belgique).
T’as aimé? Alors Clique pour acheter.
Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :