HAPPINESS THERAPY 2/5

Image

Origine : États-Unis
Réalisateur : David O. Russell
Distribution : Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Julia Stiles, Jacki Weaver, Chris Tucker
Genre : Comédie/Romance/Drame/Adaptation
Date de sortie : 30 janvier 2013

Le résumé: Patrick a tout perdu. Sa femme, sa maison et son travail. Soigné pour un trouble bipolaire dans un hôpital psychiatrique depuis huit mois, il sort enfin, bien décidé à se reconstruire et surtout à reconquérir sa femme. Optimiste mais pour le moins instable, Patrick nage un peu à contre courant, quand il rencontre Tiffany, une jeune et jolie veuve, tout aussi abîmée que lui. Entre les deux âmes égarées, une étrange relation va se nouer…

Ma critique:

Autant le dire tout de suite, je ne comprends pas tout l’engouement qui existe autour de ce film et par conséquent, encore moins les nominations aux Oscar auquel il a droit. Pour moi, c’est clairement une énième comédie romantique américaine mais qui ne s’assume pas. En effet, toute la première heure se veut dramatique mettant en avant la maladie mentale et les conséquences que ça peut avoir sur les relations entre un malade et sa famille. Le propos est alors intéressant bien que trop long. Les traits de caractère de chacun des personnages ( le père – la mère et le fils) sont mis en avant provoquant un certain capharnaüm. Ca crie trop souvent ce qui devient rapidement pénible et ce surtout au vue du son dans une salle de cinéma. Très vite, Pat interprété par Bradley Cooper rencontre Tiffany jouée par Jennifer Lawrence. Dès lors que les deux protagonistes mettent en place un deal qui les contraint à passer du temps ensemble pour préparer un concours de danse, le film bascule dans les codes du film romantique vus et revus. C’est toujours la même mécanique qui est employée ce qui rend les évènements fortement prévisibles. Le couple Pat/Tiffany met du temps à se mettre en place mais marche plutôt bien. Les jeux de regards sont nombreux et l’insistance du réalisateur sur ces derniers ne sont pas utiles, du moins, pas autant. On peut, néanmoins, apprécier la maturité du jeu de Jennifer Lawrence qui n’a que 22 ans ainsi que le charme dont fait preuve Bradley Cooper. A l’inverse, je ne comprends pas ce que Robert DeNiro vient faire dans ce genre de film au vue de sa grande carrière. Il en va de même pour Chris Tucker dont le rôle apporte certes une touche d’humour mais qui n’a pas d’autres intérêts. On est donc face à un film plutôt anodin mais dont les 30 dernières minutes nous embarque quand même. En effet, il y réside une certaine tension où Tiffany révèle ses doutes, son émotivité et ses sentiments. La scène de danse est bien filmée et agréable à regarder. Par conséquent, on est face à un film sans surprise qui devient vite une simple comédie romantique mais dans laquelle Jennifer Lawrence fait figure de révélation. 

Les plus: Jennifer Lawrence / La scène du restaurant / La danse

Les moins: Le sujet de départ laissé de coté au profit du romantisme

happiness-therapy-jennifer-lawrence-bradley-cooper

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :