LA STRATEGIE DE LA POUSSETTE 3/5

Image

Origine: France

Réalisateur: Clément Michel

Distribution: Raphaël Personnaz, Charlotte Le Bon, Jérôme Commandeur, Camélia Jordana, François Berléand, Julie Ferrier

Genre: Comédie romantique

Date de sortie: 2 janvier 2013

Le résumé: Thomas a laissé partir Marie, à force de ne pas s’engager.
Un an plus tard, toujours inconsolable, il se retrouve avec un bébé sur les bras.
Il va se servir de cet enfant pour reconquérir la femme de sa vie…

Ma critique:

La stratégie de la poussette est un film réjouissant qui correspond aux attentes que l’on a: une comédie romantique divertissante qui ne demande pas de réflexion. C’est donc un film parfait en dvd mais qui n’a aucun intérêt au cinéma (mise à part de pouvoir regarder Raphaël Personnaz en gros plan). J’ai d’ailleurs peur qu’il ne trouve pas son public au vu d’un titre très mal choisi ainsi qu’une affiche peu aguicheuse. Pour autant, même si ce ne sera pas le film à voir en priorité, surtout avec toutes les sorties de janvier, il peut satisfaire pour une soirée entre fille un samedi soir. Le scénario de base est un peu poussif: une mère tombe des escaliers et le bébé atterrit dans les bras de Thomas qui évidemment s’est séparé de son ex car il ne voulait pas d’enfant alors qu’elle, oui. Cependant, dès lors que les choses se mettent en place, c’est à dire quand Thomas doit garder le bébé, les situations amusantes se multiplient. Raphaël Personnaz est alors vraiment convainquant dans son rôle d’apprenti père dépassé par les évènements. Il est vraiment touchant et la relation qu’il noue avec le bébé l’est d’autant plus. A l’inverse, tous les autres personnages ne m’ont que peu convaincus. Charlotte Le bon est plutôt fade et donne le sentiment de ne passer que par un sentiment tout au long du film. Elle confirme donc la mauvaise impression donnée dans le dernier Astérix et Obélix. Il en va de même pour Jérôme Commandeur que je ne parviens définitivement pas à apprécier. Mise à part pour fournir tous les objets se rapportant au bébé, il ne sert à rien. Julie Ferrier, quant à elle, est fatigante dans son rôle de nymphomane. Enfin, Camélia Jordana, pour son premier rôle montre qu’elle sait jouer la comédie sans pour autant explosée face caméra. Cette comédie contient tout de même certaine bonnes trouvailles notamment dès les premières scènes où l’histoire d’amour entre Thomas et Marie est résumée à travers un escalier. En résumé, c’est un film qui bénéficie d’une réalisation simpliste et de seconds rôles mal amenés mais qui parvient à divertir le spectateur grâce à des scènes touchantes et drôles.

Les plus: La scène d’ouverture / Raphaël Personnaz qui se révèle dans ce premier, premier rôle

Les moins: Les seconds rôles / la simplicité de la réalisation

LaStrategieDeLaPoussette_FP1

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :