DE L’AUTRE COTE DU PERIPH 3/5

Image

Origine: France

Réalisateur: David Charhon

Distribution: Omar Sy, Laurent Lafitte, Zabou Breitman, Sabrina Ouazani, Lionel Abelanski, André Marcon, Youssef Hajdi

Genre: Comédie / Action

Date de sortie: 19 décembre 2012

Résumé: Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

Ma critique:

Si l’on associe le réalisateur à sa précédente réalisation qu’est Cyprien, il y a de quoi se méfier de son nouveau film. Or, ce serait une erreur de faire ce raccourci car De l’autre coté du périph est une bonne surprise. Le pitch de base est plutôt banal en opposant un policier du 36 quai des orfèvres qui ne connait donc que Paris, et un policier de Bobigny qui ne connait alors que la banlieue. Pour autant, malgré cette banalité, le scénario est plutôt bien mené et ce grâce à l’humour, réellement présent, tout au long du film. C’est vraiment l’humour qui constitue la réussite de ce film. En effet, bien sur, tous les traits sont grossis mais c’est fait avec une certaine élégance. Laurent Lafitte est parfait dans son rôle d’individu hautain aussi bien dans son comportement que dans ses tenues vestimentaires. On ressent une réelle alchimie entre Omar Sy et Laurent Lafitte qui ne cessent de se chiarer et se critiquer l’un l’autre. On peut d’ailleurs aller, jusqu’à imaginer, qu’ils ont eu le même comportement en dehors des moments de tournage, sur le plateau. En parallèle de l’humour, on retrouve de belles scènes d’action et une trame policière plutôt aboutie amenant les deux protagonistes jusqu’à un club échangiste ce qui apporte au film, des scènes plutôt originales, mêlant humour et suspens. Par ailleurs, il est évident que ce sujet opposant Paris à la banlieue permet de mettre en avant une critique des idées-reçues où chacun des deux personnages se remet en cause. Le regard que l’on porte sur Ousmane Diakité change assez tôt et ce notamment lors de la rencontre avec la mère d’un enfant du quartier. Quant à celui sur François Monge, c’est surtout à la fin du film que l’on voit l’impact de cette collaboration sur sa personnalité. Par conséquent, nous sommes face à un film avec un véritable humour, qui mélange donc l’action et la comédie avec aisance. Le tout utilisé comme prétexte pour dénoncer les inégalités sociales et les préjugés sociaux.

Les plus: l’humour vraiment très réussi / Laurent Lafitte très bon dans ce rôle

Les moins: le film aurait pu aller plus loin dans les critiques tout en étant moins caricatural

De-l-autre-cote-du-periph_portrait_w858

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :