POPULAIRE 2,5/5

Image

Origine: France

Réalisateur: Régis Roinsard

Distribution: Romain Duris, Déborah François, Bérénice Béjo, Nicolas Bedos, Miou-Miou, Eddy Mitchell, Shaun Benson

Genre: Comédie

Date de sortie: 28 novembre 2012

Résumé: Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

Ma critique:

Populaire est un film qui plait beaucoup, la preuve en est qu’il a reçu les différents labels des grands distributeurs de film. Pour autant, je suis restée plutôt réservée face à ce film. En effet, certes le sujet est tout à fait audacieux et, en ce sens, on ne peut pas reprocher au réalisateur de ne pas avoir tenté quelque chose. La dactylographie, n’a, apriori, rien de vraiment glamour et pourtant, c’est un univers qui se révèle intéressant à découvrir. Toute la compétition qui se joue entre les différentes dactylos est plutôt fascinante  dans la mesure où cela nous dépasse totalement aujourd’hui. Qui plus est, c’est bien filmé ce qui apporte un certain suspens, nous faisant alors, rentrer dans le film. Cependant, une fois passés les moments de championnats, il n’y a plus grand chose à sauver … Pour ne pas faire de ce film une simple comédie, une pseudo-amourette se joue entre les deux protagonistes que sont Romain Duris et Déborah François. Comme toujours, les choses ne sont pas si simples. Elle, un peu féministe, lui, un peu macho ce qui crée des étincelles et des rebondissements (cela permet surtout de rallonger le film). Pour autant, Déborah François est vraiment pétillante dans son rôle de Rose Pamphyle. Elle rayonne et apporte beaucoup de fraicheur dans ce film. Cela devrait lui permettre de décrocher plusieurs rôles principaux prochainement  !  A l’inverse, Romain Duris est quelque peu terne dans ce rôle de patron puis d’entraineur dans lequel il ne semble pas s’amuser. Par conséquent, on ressent que ce film est le résultat d’une passion pour les années 50 et le domaine de la dactylographie, des secrétaires, mais cela ne suffit pas à passionner le spectateur. Il pâtit d’un manque d’humour et d’une certaine banalité.

Les plus: Déborah François qui se révèle dans ce film / le domaine de la dactylographie

Les moins: Romain Duris décevant / l’histoire d’amour caricaturale

Populaire-un-film-deja-populaire_portrait_w532

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :