THE IMPOSSIBLE 4/5

Image

Origines: Espagne/États-Unis
Réalisateur: Juan Antonio Bayona
Distribution: Noami Watts, Ewan McGregor, Tom Holland, Samuel Joslin, Oaklee Pendergast, Soenke Möhring, Geraldine Chaplin, Marta Etura, Dominic Power, Bruce Blain, Johan Sundberg…
Genre: Drame/Catastrophe/Histoire vraie
Date de sortie: 21 novembre 2012

Le Résumé: 24 décembre 2004 : un couple et ses trois fils débarquent sur la côte thaïlandaise, pour les fêtes de fin d’année. Deux jours plus tard, un tsunami déferle, semant la destruction sur son passage. Séparés par la catastrophe, les membres de la famille tentent de survivre tout en essayant de retrouver la trace des uns et des autres. Histoire vraie…

Ma critique:

Wahou! Ce film est juste une véritable claque qui nous scotche au fauteuil pendant 1h50. La musique qui ouvre le film ainsi que les termes « histoire vraie » qui sont mis en avant nous plonge directement dans une ambiance pesante qui ne nous lâche pas tout le long. Ce sentiment s’oppose à la détente et à l’esprit de vacances qui habitent cette famille aisée arrivant en Thaïlande où les disputes entre frères sont de mises. Cette scène d’introduction est bien vite écourtée pour laisser place au coeur du film: le tsunami. C’est là toute la force de la réalisation. Nous sommes véritablement pris par les événements à tel point que nous vivons avec les protagonistes les choses. Les images, les sons, sont d’une réalité terrifiante. Ce sont d’abord la mère et le plus grand des enfants que nous retrouvons sans savoir ce que sont devenus le père et les deux plus jeunes enfants. Ce mystère qui plane autour de ces trois derniers ne quitte pas l’esprit du spectateur telle une inquiétude permanente. Concernant la mère et le jeune Lucas, le désastre dans lequel ils se retrouvent est sidérant rendant encore plus prenant leur parcours pour sortir de l’eau qui a tout envahie. On retrouve alors des arbres déracinés, des habitations détruites et des corps éparpillés un peu partout … C’est alors que le jeune Lucas, enfant capricieux énervé par le comportement de ses petits frères, fait preuve d’une maturité déconcertante. On a le sentiment qu’il prend sous son aile sa mère en adoptant le comportement d’un adulte, bien mieux que certains adultes auraient pu le faire. Au vue des événements, c’est logiquement l’émotion qui nous submerge. Pour autant, cette émotion, décrite par certain comme exagérée, n’est, en réalité, que le résultat de faits réels qui sont tout simplement terrifiants. C’est également la solidarité qui peut se développer dans des situations de détresse totale qui nous touche profondément tellement c’est beau et de plus en plus rare de nos jours. Je ne vous dévoilerai pas la fin du film qui est pleine de suspens ce qui nous tient en haleine jusqu’au bout. Je vous dirai juste que je suis restée quelques secondes, minutes, sans bouger de mon siège, encore prise par ce film d’une intensité rare.

Les moins: J’aurai aimé avoir un « 2 ans » ou « 3 ans plus tard » pour voir quel impact concret ont eu tous ces événements sur le quotidien de cette famille.

Les plus: Le réalisme / Le jeu des acteurs / L’émotion

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :