THERESE DESQUEYROUX 4/5

Image

Origine: France

Réalisateur: Claude Miller

Distribution: Audrey Tautou, Gilles Lelouche, Anais Demoustier, Stanley Weber, Catherine Arditi, Francis Perrin

Genre: Drame

Date de sortie: 21 novembre 2012

Le résumé: Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…

Ma critique:

Je précise tout de suite que je n’ai pas lu le bouquin de François Mauriac, je ne peux donc pas m’adonner à une comparaison avec ce dernier. Cependant, le film m’a donné envie de découvrir ce livre, qui j’espère, apportera, certaines réponses à mes questions. En effet, j’ai trouvé le personnage d’Audrey Tautou très énigmatique … On ne sait jamais si on doit l’aimer ou la détester et quand la balance penche d’un coté, il y a toujours un élément qui nous déstabilise à nouveau. Je ne sais pas si c’est le cas dans le livre mais je trouve que cela fait la force du film. Ce sentiment d‘ambiguité se retrouve également avec le personnage de Gilles Lelouche qui est à la fois touchant et détestable. D’ailleurs, ces deux acteurs incarnent très bien leur rôle respectif selon moi. Gilles Lelouche est tout à fait crédible dans ce rôle dramatique d’un bourgeois des années 20. Il en va de même pour Audrey Tautou qui se révèle de plus en plus à moi. Plus je la vois jouer, plus je trouve que c’est une très bonne actrice. Cette capacité qu’elle a, à interpréter des femmes maigres, perturbées, à la frontière avec la folie, est assez épatante. Anais Demoustier est également très bien dans son rôle de belle-soeur de Thérèse, qui vit sa jeunesse avec fougue. En outre, on pourrait reprocher la mise en scène très conventionnelle choisie par Claude Miller mais ce traitement peut être excusé par une volonté d’ancrer le spectateur dans les décors des années 20 sans superflus. L’image est très belle et nous plonge dans les paysages de pins des Landes avec aisance. Comme dit précédemment, je regrette simplement toute l’ambiguité qui entoure Thérèse Desqueyroux ( sa jalousie envers sa belle-soeur / son comportement envers Jean / sa tentative d’empoisonnement …) mais qui, selon Audrey Tautou, serait une volonté de la part de Claude Miller. Remercions donc simplement ce réalisateur pour sa filmographie et ce film.

Les plus: Le jeu des acteurs / l’histoire en elle-même avec toute l’ambiguité de cette femme.

Les moins: Le trop-plein de questions que posent le film

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “THERESE DESQUEYROUX 4/5

  1. Bonjour, comment faire pour vous contacter ? J’ai également pu voir Thérèse Desqueyroux, version 2012, c’est en effet très classique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :