LE CAPITAL 2/5

Image

Origine: France

Réalisateur: Costa-Gavras

Distribution: Gad Elmaleh, Gabriel Byrne, Natacha Régnier, Céline Sallette, Bernard Lecoq, Hipollyte Girardot, Liya Kebede

Genre: Drame

Date de sortie: 14 novembre 2012

Le résumé: La résistible ascension d’un valet de banque dans le monde féroce du Capital.

Ma critique:

Je ne m’y connais pas assez (pas du tout?!) pour pouvoir analyser le traitement fait vis à vis de la finance. Par conséquent, je ne me risquerai pas à critiquer la vision donnée du capitalisme et autre dans ce film. D’ailleurs, c’est bien un point positif que je pourrai lui donner dans la mesure où je ne me suis pas sentie totalement dépassée ou mise à l’écart du sujet. Les mots employés et l’avancée du film m’a paru clair et compréhensible. Pour autant, il est incontestable que Costa-Gavras n’est pas un partisan des banques et de ses employés. Il fait un portrait péjorative des banquiers et du capitalisme mondial en montrant des individus très superficiels ( diner mondain / vin / fille comme principaux centres d’intérêts) où les américains sont les Rois. Concernant les acteurs, ils ne sont que peu convainquant. On a des difficultés à croire aux personnages avec le sentiment que les textes sont dits de manière automatique. Ce sentiment se reflète principalement chez Gad Elmaleh qui donne l’impression de caricaturer les mêmes personnages qu’ils caricaturaient déjà dans ses spectacles humoristiques. On connait malheureusement trop ses mimiques, ses expressions pour qu’on en fasse abstraction dès lors qu’il interprète le personnage de Marc Tourneuil. De plus, le personnage de Liya Kebede m’a semblé inutile et d’une superficialité sans nom. Certes, il permet de montrer que les hommes ne peuvent résister à la femme, mais sans chercher à aller plus loin dans l’analyse. C’est donc, pour moi, des scènes superflues qui ne font que rallonger un film déjà trop long.

Les plus: L’insertion dans un univers peu connu ( pour moi)

Les moins: le jeu des acteurs / la longueur du film / le manque de neutralité de la part du réalisateur

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

Une réflexion sur “LE CAPITAL 2/5

  1. @Kisame dit :

    Je voulais aller le voir car Daniel Mesguich joue dedans, c’est mon metteur en scène à la fois acteur préféré, je l’ai étudié de fond en comble en cours de français l’année dernière. Mais la lecture des résumés / critiques me refroidit un peu… J’irai sûrement voir Thérèse Desqueyroux 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :